Tout le monde peut profiter des programmes frequent flyer 8


 

C’est vrai que les programmes de fidélisation existent pour attirer la fidélité des grands voyageurs comme les hommes d’affaires qui voyagent souvent sur des tarifs négociés.  Mais même les voyageurs occasionnels peuvent profiter des programmes pour voyager moins cher et voyager en plus de confort.

Misez sur une alliance

Il y a trois grandes alliances aériennes: Skyteam, Star Alliance, et One World, chacun séparant les rivales européens Air France/KLM, Lufthansa, et British Airways respectivement. La première erreur à éviter c’est d’ouvrir multiples comptes pour chaque compagnie dans la même alliance car c’est impossible de les cumuler dans un programme après. Vous auriez que des petits montants des miles qui servent à rien dans différents programmes de même alliance. Si vous avez un compte Air France Flying Blue par exemple vous pouvez cumuler et utiliser vos miles sur chaque membre de l’alliance Skyteam comme Delta, Korean Air, Vietnam Airlines, Aeroflot, etc. en plus de Air France et KLM bien sûr. Mais il y a deux autres grandes alliances, donc vous avez le choix et n’est pas obligé de choisir pour Skyteam.  Le choix d’alliance dépend quelles compagnies on prends souvent et aussi quelles partenaires ils ont qui dessert ou l’on aimerais bien obtenir des billets primes.

Si vous voyagez souvent rien vous empêche d’avoir une carte par alliance. J’ai le statut Platinum chez Air France (Skyteam) et Gold chez Continental (Star Alliance) par exemple. En plus il y a encore des compagnies hors alliance notamment en Moyen-Orient (Etihad, Qatar, Emirates, et co). Enfin je suis membre d’une vingtaine de programmes et utilise awardwallet.com pour suivre tous mes comptes sur un site.

Vous n’avez rien à perdre

Même les non-frequent flyers peuvent profiter de leurs miles. Pour ma soeur qui voyage très peu, j’ai ouvert un compte Delta airlines (partenaire Skyteam) au lieu de Flying Blue, car son billet Korean Airlines (aussi partenaire Skyteam) AMS-ICN-AMS ne rapportait aucun mile chez Flying Blue mais 100% chez Delta. Et avec ses 10.640 miles = 106 EUR,  elle m’a payé deux nuits d’hôtel pour notre voyage de noces à Costa Rica! Si sympa ma chere soeur :-)  Souvent les petits montants de miles sont considéré comme des « orphelins » car il y en a pas assez pour réserver un billet prime. C’est pour ça que j’aime bien des primes alternatives ou des options miles + cash pour pouvoir utiliser les derniers miles ou point dans nos comptes. Delta a changé le montant nécessaire pour réserver des hôtels, donc leurs miles valent maintenant plutôt 2 miles = 1 centime, mais pour les voyageurs occasionnels c’est mieux que rien chez Flying Blue.

Obtenez le statut élite

En plus il y a des offres occasionnels d’obtention de statut élite normalement réservé aux voyageurs qui voyagent de 25/50/75 K miles par an. Chez Aegean, par exemple, vous obtenez le statut Star Alliance silver avec un vol de plus de 3.000 miles seulement. Même le faible statut « silver » suffit pour avoir accès au comptoir d’enregistrement classe affaires/élite et a éviter la file d’attente de classe économique. Vous auriez aussi accès aux sièges réservés pour les membres élites et des bagages gratuits (car avec les compagnies américains ça devient payant des la première valise!)

Gagnez des points aux hôtels

Il ne faut pas oublier les programmes des hôtels, même si je ne suis pas grande adepte des chaînes. Il y en a aussi des programmes pour les hôtels indépendants.  Parfois il suffit de s’inscrire pour bénéficier d‘un « late check-out » (heure de départ étendue) ou même des petits déjeuners offerts. Encore la programme de Accor est très loin derrière celle des ses concurrents américains, Hilton, Marriott, Hyatt, et Starwood.

N’oubliez pas vos miles

Attention car beaucoup de programmes ont des dates d’expiration, donc chez Air France/KLM Flying Blue par exemple il faut faire un vol Skyteam tous les 20 mois pour éviter de perdre vos miles. Mon père a perdu 35.000 miles Flying Blue comme ça et je vous conseille d’utiliser Award Wallet pour ne pas oublier les dates d’expiration de vos points.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


CommentLuv badge

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

8 commentaires sur “Tout le monde peut profiter des programmes frequent flyer

  • superpiouf

    Hey Nick!
    Juste une petite rectification pour FyingBlue (quelle horreur ce programme). C'est pire, c'est un vol Skyteam tous les 20 mois.
    Concernant BMI, on sait que Lufthansa va bientôt prendre le contrôle de leur programme fidélité.
    Et British Airways est devenu très bon depuix quelques mois; à analyser d'un peu plus près.
    ET as raison pour Award Wallet c'est vraiment génial comme programme; simple et gratuit que demander de mieux.

  • Nick

    J'ai corrigé l'erreur de 24 à 20 mois, merci. Oui, il faut profiter d'excellent programme BMI avant que ça devient Lufthansa. J'ai une compte British Airways grâce a leur offre de 100K miles avec leur carte de crédit (USA) mais je n'ai pas de statut élite avec OneWorld, donc je préfère Star Alliance et Skyteam pour le moment. Merci de me donner plus d'info sur BA.

  • superpiouf

    Depuis l'accord transatlantique avec Iberia et American Airlines il ya quelques mois, le programme a été revu à la hausse. Tous les vols BA rapportent 100% de miles (contre 25% pour les vols en Y auparavant) désormais. De plus, les statuts Silver et Gold donnent un bonus de 100% comme sur les compagnies américaines et le bonus est valable aussi sur American et Iberia (50/75%) aussi .
    Enfin, mon astuce consite à utiliser les miles, soit pour des vols flexibles, soit en dehors de l'Europe pour éviter de payer les lourdes taxes.